La verrière une décoration moderne

Quoi de mieux qu’une verrière pour une décoration moderne

Nouvelle tendance, la verrière d’atelier ou verrière d’intérieur  se décline dans chacune des pièces de l’habitat.

Cette cloison souvent noire apporte une touche industrielle  dans un esprit loft.

Nouvelle tendance, la verrière d’atelier ou verrière d’intérieur  se décline dans chacune des pièces de l’habitat.

Cette cloison souvent noire apporte une touche industrielle  dans un esprit loft.

Autrefois la verrière était plus répondu en occident  ou elle connut son apogée en Occident au début du XXIe siècle.

Aujourd’hui, la verrière permet de cloisonner sans gros travaux en laissant la lumière se faufiler, au travers ses cloisons vitrés.

Elle s’adapte à chacune des pièces pour séparer (chambre, cuisine, salon…).

Elle peut être sur mesure ou a poser soit même.

Vrai révolution pour votre intérieur, qui se laissera tenter avec son plus grand plaisir.

 

 

 

Cependant 5 erreurs sont à éviter :

Erreur n°1 : vouloir installer sa verrière seul, lorsqu’on n’est pas ou peu bricoleur

Bricoleurs du dimanche, passez votre chemin ! Si vous souhaitez installer une verrière d’intérieur dans votre habitation, il est impératif de faire appel à un professionnel. En effet, Jean-Paul Da Cunha, chef de produit chez Lapeyre, affirme que si la pose d’une verrière d’atelier est accessible à un très bon bricoleur, il n’est pas envisageable pour un novice de s’aventurer dans de tels travaux. « On ne décide pas du jour au lendemain d’installer une verrière chez soi. Il faut, par exemple, vérifier que le mur sur lequel on souhaite la mettre en place n’est pas un mur porteur », conseille Jean-Paul Da Cunha. Il est donc préférable d’avoir recours à un professionnel afin d’éviter toute gaffe irréversible.

Si toutefois vous vous estimez capable d’installer vous-même une verrière, sachez qu’il est primordial de vérifier la qualité du sol : il doit être parfaitement plat et à niveau, sinon des calages seront à prévoir. Ayez également en tête qu’il faut être deux pour mettre en place une verrière en toute sécurité, les éléments étant assez lourds. Le châssis ainsi que le vitrage doivent être maintenus fermement pour être fixés. Soyez vigilant, et portez des gants pour vous protéger en cas de bris de verre

Erreur n°2 : ne pas investir dans une verrière de qualité

Faut-il mettre le prix pour avoir une verrière de qualité ? Pour Jean-Paul Da Cunha, tout dépend si vous souhaitez privilégier l’aspect économique ou la longévité du produit. De manière générale, il vaut mieux investir dans une verrière de qualité pour obtenir un résultat qualitatif et durable. Sur la marché, il existe de nombreux modèles de cloisons séparatives temporaires de moindre qualité. L’inconvénient ? Fabriquées à partir de matériaux fragiles et bon marché, elles ont une durée de vie limitée, et placées dans des pièces d’eau telles que la cuisine ou la salle de bains, elles se détériorent rapidement.

Erreur n°3 : penser que la verrière ne s’associe qu’au style industriel

Non, les verrières intérieures ne se marient pas qu’avec le style industriel. « Elles s’associent à tous les styles et s’intègrent autant dans les habitats modernes et contemporains que dans les intérieurs plus rustiques », affirme le chef de produit fenêtres de Lapeyre.

« On peut également jouer avec la hauteur, l’emplacement et le coloris de la verrière pour déterminer le style que l’on souhaite donner à la déco de la pièce dans laquelle elle se trouve », précise Jean-Paul Da Cunha. Installée à un mètre du sol, à mi-hauteur, la verrière adopte un style plutôt classique. Habillée de blanc, elle s’affranchit du look « atelier d’artiste » et revêt un esprit plus campagnard. Ne vous limitez donc pas à la déco façon loft new-yorkais !

Erreur n°4 : ne se limiter qu’au salon et à la cuisine pour la pose d’une verrière

Les verrières intérieures sont souvent cantonnées aux salons et aux cuisines… Selon le chef de produit fenêtres de Lapeyre, elles peuvent pourtant être placées dans toutes les pièces de vie ayant besoin d’un apport de lumière. Salle de bains, chambre, salle à manger, bureau… La verrière est adaptée à tous les espaces du logement qui ont besoin d’une ouverture tout en gardant une certaine délimitation.

Tour à tour, la tendance a été de cloisonner strictement les espaces, puis d’abattre toutes les cloisons. Aujourd’hui, la tendance est à la séparation subtile : délimiter, oui, mais sans pour autant perdre en luminosité et en volume. La verrière est parfaite pour cela, et ce, dans toutes les pièces de l’habitat ! Elle peut séparer des pièces entre elles, ou bien délimiter des zones au sein d’une même pièce, comme un coin lecture dans une chambre à coucher, ou un espace repos dans un salle de bains, par exemple.

Erreur n°5 : croire qu’une verrière d’intérieur demande beaucoup d’entretien

Si vous pensez qu’une verrière intérieure demande énormément d’entretien, détrompez-vous ! Aucun geste particulier n’est à prévoir. Pour maintenir l’état de votre verrière, veillez seulement à ne pas nettoyer sa partie métallique avec des produits acides ou agressifs.

source : http://www.cotemaison.fr/plan-interieur/verriere-interieure-conseils-d-installation-et-erreurs-a-eviter_26557.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *